Taxe foncière en Espagne

Immobilier espagne » Taxe foncière en Espagne
taxe-fonciere-espagne

En Espagne, la taxe foncière s’appelle l’IBI (Impuesto sobre Bienes Inmuebles) et comme chez vous elle doit être réglée une fois par an.

Qu’est ce que la taxe foncière en Espagne ? C’est une question courante après l’achat d’une maison ou d’un appartement. Mais qu’est-ce que la taxe foncière ou IBI ? Cette taxe est perçue sur la simple possession de maisons (occupées ou vides) et de terrains.

Comment la taxe foncière « IBI » est-elle calculée ?

Chaque mairie est en charge de fixer le montant à payer pour les biens situés dans sa commune.

La taxe foncière IBI est calculé  à partir de la valeur cadastrale du bien/logement. Cette valeur est déterminée par la valeur cadastrale du terrain et par la valeur cadastrale des bâtiments. Les informations peuvent être consultées sur le Cadastre Immobilier.

Le coefficient appliqué à cette valeur est compris entre 0,4% et 1,3%. Pour savoir exactement quelle est la valeur cadastrale d’une propriété, il vous suffit de consulter le cadastre ou de vérifier le reçu IBI que vous recevez annuellement.

En général, la valeur cadastrale d’une propriété dépend d’une série de présentations de titres :

  • L’emplacement de la propriété.

La valeur du terrain ou de la propriété sur le marché actuel.
Les caractéristiques urbaines du terrain.
Le coût matériel des constructions.
L’âge du bâtiment.

Comment l’IBI (taxe foncière) est-il payé en Espagne?

Chaque commune décide de la période de paiement de l’IBI. Dans certaines villes, il existe des primes pour le prépaiement. En cas de décaissement tardif, une pénalité est appliquée avec un supplément pouvant aller jusqu’à 20%, il vaut donc mieux être ponctuel dans votre rendez-vous avec le Trésor public.

Le règlement de cette taxe foncière en Espagne peut être effectué directement au bureau d’encaissement de votre mairie ou par prélèvement automatique. Cette dernière option permet le paiement en plusieurs fois. 

 

IBI est une taxe foncière en Espagne dont la collecte concerne les communes en Espagne et que celles-ci sont chargées de choisir le coefficient/pourcentage qu’elles factureront à leurs contribuables dans la marge établie par la loi. Ce sont donc eux qui fixent les modalités de son versement et les éventuels bonus à appliquer.